Le Mas Boutet, chez Isabelle et Gildas

Le chantier est situé à deux pas de l’oliveraie du Mas Boutet. Isabelle et Gildas font renaître ce domaine familial oléilcole depuis 2000. Ils cultivent des olives en label bio. Nous sommes allé voir comment ça se passait chez nos voisins.

On a appris que l’huile d’olive produit un acide, l’acide oléique, qui mange tout. Il ne faut donc surtout pas la conserver dans des bidons plastiques. Ce qu’ils recherchent, eux, c’est la qualité et le goût. Ils prennent donc le temps qu’il faut pour que la nature donne le meilleur. Isabelle nous explique que bien souvent les huiles de mauvaise qualité sont filtrées aussitôt pressées, puis embouteillées, pour être mises en vente au plus vite. Pourtant l’huile ne doit jamais être filtrée car elle perdrait toutes ses vertus. Au Mas Boutet, on laisse décanter plusieurs semaines/mois, l’huile pour que les impuretés se déposent au fond des cuve et on transvase dans de nouvelles, en prenant soin de laisser la lie (le dépôt). Et on réitère l’opération jusqu’à obtention de la qualité recherchée.

Isabelle nous a aussi expliqué comment avec Gildas, ils préservent la biodiversité sur le domaine. Et tous les intérêts qu’ils ont à faire avec la nature plutôt que contre elle. Par exemple des nichoirs à oiseaux ont été installé et les herbes hautes sont laissées tranquilles, cela permet aux mésanges de venir s’installer. Elles mangent des quantités phénoménale d’insectes, dont les insectes prédateurs de l’olivier. C’est bien plus sympa que n’importe quel pesticide. Les herbes laissées tranquilles, font aussi double usage, car lors des fortes pluies, elles permettent à la terre d’absorber l’eau et évite que des pluies torrentielles arrachent arbres et murette.

Bref, c’était tellement chouette qu’on a fait une vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *